mercredi 7 octobre 2009

Ce qui nous arrive...un monde hybride sous controle

Paranoia de ma part ? Crainte d'un minitel native que je suis ?





Cette expérimentation a quelque chose de fascinant et d'effrayant en même temps. Elle pointe que le véritable enjeu de l'ubimedia n'est pas ergonomique et technologique, ni marketing et business. Il est politique et éthique.
Se pose la question des nouveaux centres ou monopoles tels que l'orchestre Google dans l'hybridation données réelles et données digitales. Sous couvert d'innovation et nouveaux usages censés libérés l'Homme, nous oublions complices ce vers quoi nous allons. Au fond, c'est le message d'Adam Greenfield dans son ouvrage "Every[ware], la révolution ubimedia" qui sonne à mon oreille : il avertit que la révolution ubimedia avance masquée, insidieuse, un peu plus chaque jour comme une manière de nous apprivoiser sans nous alarmer de l'absence de garde-fous.
Enregistrer un commentaire