lundi 14 février 2011

Photomaton connectée, l'internet everywhere dans nos RDV quotidiens

Le nouveau photomaton redesigné par Starck (déploiement progressivement en 2011) est surtout connecté à la "3G, qui permet, une fois les photos prises, de les envoyer par mail ou de les partager sur le Web. L'écran est désormais tactile et des capteurs intelligents évaluent la distance et la position de l'utilisateur, pour un meilleur rendu. La fameuse "réalité augmentée" est également au rendez-vous: le client se retrouve plongé au coeur d'un décor en 3D choisi parmi une sélection d'ambiances".

Peu à peu, l'internet everywhere s'installe dans nos rdv quotidiens, y compris les plus intimes. Car sous couvert de faire une photo d'ID, c'est précisément d'identité de la personne dont il s'agit ici, et qu'on autorise à passer par le nuage (le réseau), abandonnant peu à peu l'usage du portefeuille comme cache à souvenir,conservant jusqu'à l'usure ce petit carré de visage, toujours sur soi, qui paradoxalement sera accessible de partout ( et sur son smartphone) mais perdant sa part de secret et d'émotion tangible (recollée au ruban adhésif). Enfin, des formes de hacking viendront interferer avec ce photomaton techno, Amélie Poulain revisitée, que cela soit à l'initiative d'une marque et du marketing joueur ou d'un collectif tapageur. A suivre.
Enregistrer un commentaire