mardi 12 mars 2013

Pursued , jeu de poursuites en mode street view ...et le roi Google



Pursued est un jeu exploitant google street-wiew, basé sur le principe universel de chat-souris, où pour ne pas se faire attraper il faut se téléporter quelque part sans savoir où sur Terre. Pour celà, il suffit de se repérer où l'on a été débarqué, le plus rapidement possible, au risque de se faire prendre par ses poursuivants. Donc, on déambule en vue subjective dans google Street-view depuis son navigateurLe jeu, développé par le studio hongrois Nemesys , a généré en 2 semaines déjà 200 000 joueurs !

Je me suis laissé prendre au jeu, rigolo, au début fastoche, ensuite, il faut se balader pour chercher des indices, affiches, pancartes, logos, monuments, publicités,... L'idée est très simple et efficace parce qu'à la portée de tous (pas besoin d'être geek et maîtriser Ingress ). On peut se challenger par niveau, à celui qui aura été le plus rapide pour se repérer, quitte à googliser des indices. Surtout que, passés les 15 premiers niveaux, tout un chacun a le droit de réaliser son propre niveau de jeu et le partager à sa communauté sur les réseaux sociaux ( facebook , etc...)

Ca donne des idées: comme ca à chaud,

  • détourner le concept pour revivre un voyage perso, un séjour, voire même une promenade sur les lieux en phase avec telle marque... 
  •  Ah, mais j'imagine qu'on pourra même y cacher des stickers "trésor", y punaiser quelques photos persos ou "brandées" du lieu ou entrer dans des boutiques pour y glaner quelques "bons plans"... 
  • ou tout simplement, éditer le réel en dessinant en ligne son grafiti perso ou celui de sa marque. Puis de le rendre visible (ou pas) en mode public ou privé, en réalité augmentée depuis un mobile ou en mode desktop web... 
  • voir même, de le rendre sensible, détectable, déclencheur, à proximité de vos amis ou de joueurs présents sur place. 
  • Et puis avec une version mobile optimisée (et si l'accessibilité réseau devient fluide comme tend à le promettre la futrure 4G), on pourra même jouer en street-view IRL et activer des indices in situ (par NFC par exemple ou scann d'un QR code), se geochecker le premier à tel endroit et découvrir tel message secret, voire récupérer le mots doux ou cadeau qui nous aura été destiné...

Sacré google qui devient le champion de la gamification par la carte du réel ou le réel connecté comme terrain de jeu. En couplant le scann géo-mappé de la Planète à son écosystème et les usages qui en découlent, Google fait la jonction entre les interactivités virtuelles et réelles. Ainsi, sous couverts d'approche ludique, les jeux Pursued et Ingress, ne sont que les prémisses d'un nouveau média stratégique et de nouveaux dispositifs d'interaction, ubimedia. Google, roi du moteur de recherche devient le roi moteur d'interactions hybrides, le roi moteur de l'hybridation du réel, le roi moteur de la digitalisation du monde. Et son retard tant décrié sur le social de type twitter ou facebook, et sur le geo-social de type foursquare, finalement, on s'en fiche un peu. Ce n'était pas là l'enjeu stratégique. L'enjeu c'était l'hybridation. Ce retard d'ailleurs, sera vite rattrapé: Google déploie Sign-in connect à brûle-pourpoint tandis que Google now anticipe vos géochecking...

Le sixième sens selon Google ne crée pas que de nouveaux usages, mais bouscule les usages.
Par exemple, un "droit à l'invisibilité hybride" que tout un chacun pourrait se prévaloir...


J'en tremble presque...
Enregistrer un commentaire