mardi 20 mai 2014

Consummer experience: Awearsolutions permet d'épingler un produit de mode porté dans la rue

awEarsolution, pour titiller votre penchant impulsif

Désir à emporter 

Awearsolutions, une start-up israélienne devrait lancer officiellement en 2015 une solution de puce intelligente intégrée directement dans le vêtement ou dans un accessoire, permettant via ce que je suppose être la technologie BLE, de reconnaître le dit produit et lui associer une référence, telle qu'une fiche produit par exemple mais aussi un certificat d'authenticité anti-falsification. Le lavage en machine sera supporté et la puce aurait une durée de vie de 5 ans.  La start-up étoffe son modèle en nouant des partenariats avec des marques de mode.

 Il suffira au chaland de se trouver dans un rayon de 9-10 m autour de la personne portant ce produit ou accessoire de mode pour le scanner. L'histoire ne dit pas comment la puce se manifeste (mais on peut suggérer un mode expérientiel comme le jeu PKPKT que j'avais décrit ici ) .
Du coup, le chaland repère un produit qui lui plait dans la vie réelle et peut emporter le désir dans son smartphone.

 Epingler le réel ou un "Add to Chart" tangible

Ainsi les lieux de vie deviennent des "boards pinterest vivants" avec awearsolutions : l'application mobile permet d'épingler un produit porté (un sac, un vêtement, ...) par une personne dans la rue ou chez des amis ou au restaurant pour l'acheter plus tard ou dans l'instant depuis son smartphone. La personne scannée se voit récompensée à chaque scann  pour la remercier d'incarner ce rôle du mannequin de cire. Mieux elle devient une nouvelle forme d'égérie "qui le veut et vaut bien." Le ou la cliente ainsi taggé devient un des points de contact de la boutique, au même titre que la vitrine, faisant écosystème. Le store se dissémine dans la rue et devient ubiquitaire, avec en sus : la caution du client qui porte le produit.


"Wearable media marketing" ou "wearable commerce"

On en est là. Les usages qui vont se décliner à partir de cette solution de shopping experience impulsive  vont donner lieu à d'extravagants brainstormings et certainement des cas d'usage qui deviendront des "must have" : réinventer le showrooming, réinventer la promotion et la récompense client, la fidélisation et la communauté de clients ambassadeurs,  réinventer la publicité, réinventer la reputation de marque autour du plébiscite du produit le plus porté et le plus scanné... et poser de nouvelles question à la CNIL...et à tout un chacun .

 Imaginons Pinterest s'offrir cette startup ... hum ? Le début de "wearable media marketing"...

  


Et les marques de mode sont plus qu'attentives à cette nouvelle forme de commerce, l'initiative récente de l'application KIABI LOOK pour Google glass l'indique clairement. La marque s'est appuyée sur les technologies de reconnaissance visuelle mixée avec celles de la réalité augmentée, embarquées sur les Google Glass. Ce wearable commerce s'annonce donc, en quête pour l'heure du meilleur modèle d'experience shopping et business.

Enregistrer un commentaire